Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homepages/33/d411990001/htdocs/spip/config/ecran_securite.php on line 283
Trucs et Astuces - Ian’s Web Page

Trucs et Astuces

mercredi 23 juillet 2003
par  Yann
popularité : 3%

Sommaire
 

Conseil
Avant de commencer à écrire des documents avec LaTeX, je vous recommande très fortement la lecture du guide : Une Courte (?) Introduction à LaTeX2e de Tobias Oetiker traduit par Matthieu Herrb disponible sur ftp://ftp.loria.fr/pub/ctan/info/lshort/french/.
Ce guide est très bien fait et donne toutes les infos suffisantes pour un débutant.
Où trouver les packages nécessaires
Tout d’abord avant de commencer, il est très important de pouvoir récupérer les Packages nécéssaires aux astuces décrites dans les lignes suivantes.

On pourra trouver tous les packages nécéssaires sur le Serveur CTAN du LORIA.

Attention tous ces Packages n’ont pas été testés en profondeurs et les astuces que je donne ne sont que la partie émergée des ces icebergs...

Sommaire des trucs & Astuces
Quels compilateurs pour quel système ?
Il faut savoir que Tex ou LaTeX existe sur quasiment toutes les plates-formes de développement. Pour vous en assurrer vous pouvez allez faire un tour sur le serveur du Loria : ftp://ftp.loria.fr/pub/ctan/systems/.

On y retrouve le célèbre compilateur pour des OS très connues : Unix (Linux), Windows NT, Win95 & 98, Mac-Os et DOS, mais il est également disponible pour des OS moins répandus : Amiga OS, RiscOs, Atari.

Nous nous interresserons ici à donner les dernières versions des distributions disponibles :

  • Unix (Linux) : Il s’agit de la distribution TeTex disponibles sur ftp://ftp.loria.fr/pub/ctan/systems/unix/. La version courante est 0.4. Il es a souligner que LaTeX et Tex sont contenus en standard dans toutes les distributions de Linux (SlackWare, Red-Hat, Suse...)
  • Win NT, Win 95 & 98 : Il s’agit de la distribution MikTex disponibles sur ftp://ftp.loria.fr/pub/ctan/systems/win32/. La version courante est 1.20. Cette version s’installe sans difficultés sous win95/98. Il suffit de télécharger les fichiers et de lancer le programme setup ou setupwizard.

Quels éditeurs pour aller plus vite (FreeWare & ShareWare) ?

Il est indéniable que vous pouvez travailler avex le plus petit editeur au monde (notepad, write, wordpad, edit livrés avec les différentes versions de Windows, VI sous Unix), mais il est certains que des éditeurs graphiques intégrant des fonctionnalités supplémantaires sont un gage de productivité accrue.

  • Sous Windows
    1. Programmer’s file editor : qui est un freeware. Il permet de créer des macros, gère le format texte Unix et permet de lancer des applications à partir de son interface. Il n’est pas completement dédier à LaTeX mais peut être très utils. Il est maintenant dans sa version 1.00 et vous pouvez le trouver à l’adresse suivante http://www.lancs.ac.uk/PEOPLE/CPAAP/PFE/default.htm.
    2. Tex-Editor : qui est un freeware. Lui est dédié à la rédaction LaTeX et possède de nombreuses qualités : éditeur mathématique puissant, environnement Tex par simple click souris, gestion simple de la bibliographie, permet de lancer LaTeX, DviView, GhostView de son interface. Vous pouvez le télécharger à l’adresse suivante :http://maitai.wsi.tu-muenchen.de:80/wheller/.
    3. Winedt : qui est un shareware. Lui aussi est dédié à la rédaction LaTeX et possède de nombreuses qualités : éditeur mathématique puissant, gestion des couleurs pour différencier les mots-clés du texte, dictionnaire intégré, gère de façon transparente les caractères étendus (c’est pour nous les français), hautement configurable (les menus originellement en anglais peuvent être remplacer par des menus en français), environnement Tex par simple click souris, gestion simple de la bibliographie, permet de lancer LaTeX, DviView, GhostView de son interface. Vous pouvez le télécharger à l’adresse suivante :http://www.winedt.com/.
  • Sous Unix (Linux)
    1. Nedit : Editeur multi-language, qui gère le parenthésage, les couleurs des mots clés, ainsi que différents langages. On peut le configurer très facilement et lancer les commandes de compilation de son interface. Nedit est disponible sur ftp.lip6.fr/pub4/unix/editors/nedit/v5.0.2
    2. VI : Editeur du Guru Unix par excellence ; très puissant mais son interface mode texte rebutera les plus novices. Il est livrés en standard avec toutes les distibutions Unix et Linux.

Quels éditeurs de fichiers graphiques (Freeware) ?

C’est vrai il est beaucoup plus simple de dessiner l’image que l’on veut obtenir avec un éditeur graphique que d’utiliser la programmation directement dans LaTeX. C’est pourquoi on trouvera ici quelques éditeurs qui pourront vous rendre de grands services.

  • Sous Windows
    1. PageDraw : qui est un freeware. Il permet de créer rapidement de belles figures à partir des outils de base comme le rectangle, le cercle etc... Si vous désirez y ajouter du texte il vous adobe type manager. Il est maintenant dans sa version 2.01 et vous pouvez le trouver à l’adresse suivante ftp.loria.fr/pub/ctan/graphics/pagedraw/.
    2. PaintShop Pro : qui est un shareware. Il permet de créer rapidement de belles images au format eps afin de les intégrer dans votre fichier final en PostScript. Il est maintenant dans sa version 5.00 et vous pouvez le trouver à l’adresse suivante http://www.jasc.com/psp5.html.
  • Sous Unix (Linux)
    1. XFig : Editeur multi-language, qui gère le parenthésage, les couleurs des mots clés, ainsi que différents langages. On peut le configurer très facilement et lancer les commandes de compilation de son interface. Xfig est disponible sur ftp://ftp.loria.fr/pub/ctan/graphics/xfig/
    2. TGif : : Editeur multi-language, qui gère le parenthésage, les couleurs des mots clés, ainsi que différents langages. On peut le configurer très facilement et lancer les commandes de compilation de son interface. Il permet aussi d’intégrer directement des équations LaTeX dans le dessin (très utile pour les notations mathématiques). Tgif est disponible sur http://bourbon.cs.umd.edu:8001/tgif/

Rédiger en francais avec les accents et tout et tout...
Il est impératif de vérifier si vous possédez les packages suivants :
D’autre part vous devez modifiez votre fichier ../tex/generic/hyphen/local/language.dat de telle sorte que vous autorisiez le langage français à être utiliser.
% File    : language.dat
% Purpose : specify which hypenation patterns to load
%           while running iniTeX
english ushyphen.tex
%ukenglish ukhyphen.tex
%german ghyph31.tex
%italian ithyph.tex
%dutch nehyph2.tex
%finnish fihyph.tex
%norwegian nohyph.tex
french f8hyph.tex  <--- c'est ici qu'il faut enlever le caractère "%"



Ensuite pour utiliser le style français dans vos documents vous pouvez utilisez l’entête suivante :

\documentclass[10pt,french,a4paper,twoside]{article}
%permet de définir un document de style français de format a4, recto-verso
\usepackage[T1]{fontenc}%definit la table de caractère latine
\usepackage{french}%utilisation du style français
\usepackage{latexsym}%utilisation des symboles LaTeX pour avoir un beau LaTeX ou TeX


Maintenant les « abstract, contents... » et autres termes anglais sont remplacés par « résumé, tables des matières... ».

Mais la mise en page est toujours par défaut en « Letter », le paragraphe suivant vous donne la solution pour passer en « A4 », le format européen par excellence.


Sous votre éditeur préféré, vous pouvez eviter de saisir les accents par « \’e » pour « é » etc... pour cela il suffit de mettre dans votre préambule :

\documentclass[10pt,oneside,a4paper,openany,onecolumn]{book}
\usepackage{a4}
\usepackage[francais]{babel}
\usepackage[latin1]{inputenc} % 8 bits
\usepackage[T1]{fontenc} % 8 bits
\begin{document}
voici un essai avec les accents : éèêëïîàâäùüûôö....
\end{document}


Maintenant il devient beaucoup plus pratique de rédiger dans la langue natale non !
L’utilisation du package « babel » avec l’option french peut être remplacé par le package « french ».

Je veux rédiger en A4, et avoir redimmensionner ma page
Il est impératif de vérifier si vous possédez les packages suivants :
\documentclass[10pt,french,a4paper,twoside]{article}
%permet de définir un document de style français de format a4, recto-verso
\usepackage[T1]{fontenc}%definit la table de caractère latine
\usepackage{french}%utilisation du style français
\usepackage{latexsym}%utilisation des symboles LaTeX pour avoir un beau LaTeX ou TeX
%définition des marges
\setlength{\oddsidemargin}{0pt}% redefinit la marge paire
\setlength{\evensidemargin}{0pt}% redefinit la marge impaire
\setlength{\marginparwidth}{1in} \setlength{\marginparsep}{0pt}
\setlength{\topmargin}{0pt} % définit la marge a 1 pouce
\addtolength{\topmargin}{-0.5in} %redéfinit la marge en retrait par rapport a 1 pouce
\setlength{\headsep}{19pt}%redefinit la séparation en l'entête et le corps du document
\setlength{\textwidth}{\paperwidth} \addtolength{\textwidth}{-2in}%ajoute 2 pouces à la largeur du document
\setlength{\textheight}{\paperheight}%redéfinit la hauteur de la page
\addtolength{\textheight}{-2in}
\setlength{\parindent}{0pt}
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage{french}

Ceci vous permet de rédiger sur un document A4, avec le maximum d’espace sur la page.


Je veux des entêtes et des pieds de page mieux qu’à la « Word » (c’est pas un bon exemple je sais)
Il est impératif de vérifier si vous possédez le package suivant :
\documentclass[12pt,french,a4paper,twoside]{book}
%permet de définir un document de style français de format a4, recto-verso
\usepackage{fancyhdr} %ne pas oublier de la mettre avant le style french
\usepackage[T1]{fontenc}%definit la table de caractère latine
\usepackage{french}%utilisation du style français
\usepackage{latexsym}%utilisation des symboles LaTeX pour avoir un beau LaTeX ou TeX
\pagestyle{fancy}
% ceci permet d'avoir les noms de chapitre et section en minuscules
\renewcommand{\chaptermark}[1]{\markboth{#1}{}} %rappel du titre de chapitre
\renewcommand{\sectionmark}[1]{\markright{\thesection\ #1}}%rappel du titre de la section
\fancyhf{} \fancyhead[LE,RO]{\bfseries\thepage}%met en gras les entêtes définies gauches paires et droite impaires
\fancyhead[LO]{\bfseries\rightmark}%définit l'entête gauche impaire
\fancyhead[RE]{\bfseries\leftmark}%définit l'entête droite paire
\fancyfoot[LE,RO]{\copyright\ 98\ Yann MORERE}%définit le pied de page gauche pair et doit impair
\fancyfoot[LO]{L.A.M.I.H.}%définit le pied de page gauche impair
\fancyfoot[RE]{le \datemoi\ \`a \heure}%définit le pied de page droit pair
\renewcommand{\headrulewidth}{0.5pt} %définit une ligne une ligne a la suite de l'entete
\renewcommand{\footrulewidth}{0.5pt} %définit une ligne une ligne a la suite du pied de page
\addtolength{\headheight}{0.5pt}  % espace pour le filet
\fancypagestyle{plain}{ %pages de têtes de chapitre : redefinition du style plain pour avoir un debut de chapitre différent
\fancyhead{}    %supprime l'entete
\fancyfoot{}    %supprime le pied de page
\renewcommand{\headrulewidth}{0pt} %le filet haut
\renewcommand{\footrulewidth}{0pt}}  %le filet bas

Ceci vous permet d’avoir de belles entêtes et pieds de page différentes pour chaque page (paire impaire, droite gauche) et les premières pages de chapitre en style « plain ».

Je veux insérer des images « bitmap » dans mon fichier LaTeX
Le probleme s’est presenté à moi lors de la rédaction des soluces de jeux (Monkey Island, Indiana Jones). Je voulais egayé la lecture du document par des captures d’écran du jeu. Mais gros problème : comment inserer un fichier bitmap dans un document Tex ?

J’ai tout de suite pensé à convertir le fichier bitmap (bmp, gif, jpg) en un fichier eps par l’intermédiaire de différent soft. Mais j’ai eu de gros problème avec les dimensions de la bounding box de l’image. En effet le plus souvent les soft passe pas le gestionnaire d’impression d’une imprimante laser pour créer des fichier postscript, et la par défaut la bounding box est reglée à la taille du papier donc si vous imprimé en A4, l’image convertie sera placée sur un format A4. Dommage si elle avait la taille d’un timbre poste.

Il existe donc une solution tres simple :

  • Sous Windows
    1. Paint Shop Pro : qui est un shareware. Il permet de convertir des images bitmap en fichier EPS tres facile à insérer dans un fichier LaTeX.Paint Shop Pro 5.00.
  • Sous Unix (Linux)
    1. XV : l’utilitaire shareware du traitement d’image livré en standard sur toute les distribution Linux (Attention c’est un shareware). Ce dernier permet la compression des fichiers bitmap postscript créés (ce qui peut être très interressant lors de la création d’un manuel destiné à une application graphique).
    2. Gimp : Photoshop gratuit de Linux livré avec quasiment toutes les distributions. Vous pourrez le trouvez sur le serveur gimp.org


\usepackage{graphicx} % ne pas oublier dans l'entête de votre fichier LaTeX
.....
\begin{document}
....
\begin{figure}[h]
\centering \includegraphics[width=5cm]{indy1.eps}%
\end{figure}
%et voila votre image est insérée.


Ensuite il ne vous reste plus qu’a mettre en page vos images (centrées, à droite...)
Je veux placer mon image, mon tableau ICI et pas ailleurs
Les environnement figure et table sont des objets flottants que LaTeX place ou il veut afin de mieux gérer la mise en page. Il peut paraitre frustrant de mettre dans un document source une figure à un endroit et en fait lors de la visualisation la retrouver sur la page suivante. C’est pourquoi des envirronnement possèdeent des options de placement.

La syntaxe est la suivante :
\begin{figure}[options de placement]
Bla Bla Bla
\end{figure}
% ou encore
\begin{table}[options de placement]
Bla Bla Bla
\end{table}


Les options de placement sont les suivantes :
  • h pour here, place l’environnement à l’emplacement dans le texte ou se trouve la commande.
  • t pour top, place l’environnement en haut d’une page.
  • b pour bottom, place l’environnement en bas d’une page.
  • p pour page, place l’environnement sur une page à part.
  •  ! ici sans prendre en compte les paramètres internes de placement.
Ainsi pour placer une figure « Ici et pas ailleurs » on pourra utiliser :
\begin{figure}[!h]
Bla Bla Bla
\end{figure}

Une autre solution est d’utiliser la Package Float qui permet de placer de façon encore plus strict les flottants.
Il s’utilise de la manière suivante :
%dans le préambule
\usepackage{float}

%dans le document
\restylefloatfigure
\begin{figure}[H]
Bla Bla Bla
\end{figure}

Et la vous êtes sur que la figure sera placée à cette endroit précis.

Je veux centrer mon texte sur plusieurs lignes ou colonnes de mon tableau
Ici les packages Multirow, Multicol et Arrayseronttresutiles.
  • Le package Multicol permet de fusionner plusieurs colonnes ensemble.
  • Le package Multirow permet de fusionner plusieurs lignes ensemble.
  • Le package Array est une extention des tableaux « array » et « tabular » standards avec des options de configuration supplémentaires.

Pour plus d’information sur ces packages je vous renvoie aux fichiers DVI explicatifs des options.

%options supplémentaire du package array
%permet de centrer verticalenement dans le tableau la figure et l'équation
\begin{tabular}{m{8cm} m{8cm}}
\includegraphics[width=8cm]{trapez.eps}
& L'intégrale peut s'écrire : $$ I= \frac{1}{n} \left( \frac{1}{2}
f(a) + \sum_{k=1}^{n-1}{f \left(
a + k \times \frac{b - a}{n}
\right) +  \frac{1}{2} f(b)}\right)
$$
\end{tabular}
%fusionnement de plusieurs colonnes dans un tableau.
%ici la ligne de titre comprend de titre sur 2 colonnes
\begin{tabular}{||c|c|c|c|c|c||}
\hline
\hline
Architecture & \multicolumn{2}{c|}{Type de Synapse} & \multicolumn{3}{c||}{Position du retour}\\
%pour cette ligne la colonne 2 et 3 sont fusionnées ensemble ainsi que 4 5 et 6.
%le reste du tableau est normal.
\hline
& Simple & Dynamique & Synapse & Activation & Sortie \\
\hline
Back-Tsoi & Oui & Oui & Oui & Non & Non \\
\hline
Frasconi-Gori-Soda & Oui & Non & Non & Oui & Oui \\
\hline
De Vries-Principe & Oui & Oui & Oui & Non & Non \\
\hline
Poddar-Unnirischnan & Oui & Oui & Non & Non & Oui \\
\hline
\hline
\end{tabular}
\caption{Résumé des structures LRGF}
\begin{tabular}{||c | l||}
\hline \multirow{5}{150pt}{Haute Priorité\\ $\downarrow$\\Basse Priorité}
%ici on fusionne les 5 cases de la première colonne.
%le reste du tableau est normal.
& NOT\\
& $**$\\
& $*, /, DIV, REM, MOD, AND$\\
& $+, -, OR$\\
& $=, <>, >, \geq, <, \leq, In$\\ \hline
\end{tabular}
\caption{Priorité des opérateurs du Dec \pas} \label{dec:tab6}


Ces exemples sont assez cours et donnent juste un exemple d’utilisation de ces packages. Pour une utilisation plus poussée je vous conseigne de lire la documentation livrée avec le package.
Je veux de belles longues équations mathématiques

Le problèmes ici n’est pas vraiment d’ecrire de longue équations mathématiques mais plutôt lors de l’écriture de ces dernières sur plusieurs lignes de garder les bonnes tailles de parenthèse et autres crochets. En voici un exemple :


Vous aurez remarqué en LaTeX maniaque averti que les parenthèses des premières lignes ont la même hauteur que leurs correspondantes sur la seconde ligne. Et bien cela n’est pas tres facile... Je m’explique Si pour finir la première ligne avec une parenthese que ne se voir pas (pour eviter les erreurs de compilation) il suffit de mettre \right., lorque l’on passe sur la seconde ligne a moins de tatonner avec les \big \Big etc la solution n’est pas simple.

Pour cela il faut passer par une option du mode mathématique : \phantom qui permet de cacher toutes une partie de l’equation à l’affichage alors que le compilateur lui la prend en compte pour tout ce que est de la mise en page et taille des caractères.

%exemple de l'utilisation de \phantom
\begin{equation}\label{equ:vderive2}
\begin{array}{|rcl} % rajout d une barre verticale devant toute l
                   % equation \, (petite aeration) et \; (grande aeration) permettent d'aerer les equations
\dot{V} & =& \displaystyle \underline{e}^T \left( \Lambda_c^T P \;
+ \; P \Lambda_c\right) \underline{e} \;+ \; 2 \, \underline{e}^T
\, P \underline{b}_c \left( \left( \hat{f}(\underline{x}
\mid\underline{\theta}_f) - f(\underline{x}) \right) \right.
\\*[12pt] % permet d aerer ton equation
& & \displaystyle \left. \phantom{
% phantom rend invisible son argument
\underline{e}^T  \left( \Lambda_c^T P + P    \Lambda_c \right)
\underline{e}  \;+ \;  2\underline{e}^T P \underline{b}_c \hat{f}}
% permet d obtenir un décalage important
% ceci améliore la visibilité de l expression et permet de se rendre
% compte immédiatement que l expression qui va suivre fait partie du
% produit par 2 e^T  P b_c
% pour mettre un espace vertical et horizontal de
% la forme de \hat{f} qui est le membre le plus grand de l
% expression de la ligne précédente
% de plus hat{f} est a peu près de la largeur des 2
% parenthèses
+ \; \left( \hat{g}(\underline{x} \mid
\underline{\theta}_g)-g(\underline{x})\right)u_c -
g(\underline{x})u_s \right)
\\*[20pt] % aération entre les deux relations
         % plus importante qu entre deux lignes dans un membre
& \leq &\displaystyle - \, \underline{e}^T \, Q \, \underline{e}
\; + \; 2\, \left \vert \underline{e}^T\, P \underline{b}_c
\right\vert \left( \left\vert \hat{f}(\underline{x} \mid
\underline{\theta}_f) \right \vert \;+\; \left  \vert
f(\underline{x}) \right\vert \right. \\*[12pt] & & \phantom{ - \,
\underline{e}^T \,  Q  \, \underline{e} \; + \;2\, \left \vert
\underline{e}^T
% introduction d un decalage horizontal pour mettre a niveau
% les deux expressions faisant partie du meme niveau de
% parenthesage
%   \,  P \underline{b}_c
% j ai retire cette expression du phantom car elle est a peu pres  de
% la largeur de  \left\vert \hat{f} \right\vert
\right\vert } \left. \phantom{ \left\vert \hat{f} \right\vert
% il s agit de la plus grande
% expression dans la partie dans la
% parenthese ci-dessus
} \; +\; \left  \vert \hat{g}(\underline{x} \mid
\underline{\theta}_g)u_c \right \vert \,+\, \left \vert
g(\underline{x})\, u_c \right \vert \right) \; -\; 2 \,
\underline{e}^T\,  P  \underline{b}_c \, g(\underline{x})\, u_s
\end{array}
\hspace*{-2cm} % pour que le numéro de l équation ne soit pas mis au
              % dessus de l équation
\end{equation}



Je veux un bel « environment » perso avec numérotation et tout et tout

Pour des besoins personnels j’ai recréé de quelques environnements utiles pour les définitions mathématiques.

Voici les exemples :

% Dans le préambule de votre document vous définnissez
\newcounter{cptetape}[section]
%un nouveau compteur qui sera basé sur la numérotation de section pour la numérotation de notre nouvel environnement etape
\newenvironment{etape}[1]{\stepcounter{cptetape}  { \bf Étape \thecptetape : #1}}{}
%la définition de notre nouvel environnement qui prend un seul paramètre qui sera le nom de l'etape.
\newtheorem{montheo}{Théorème}[section]
% création d'un nouvel environnement théorème avec une numérotation basée sur la section
\newcounter{cptprop}[section]
%un nouveau compteur qui sera basé sur la numérotation de section pour la numérotation de notre nouvel environnement propriété
\newenvironment{Prop}{\stepcounter{cptprop}  {\bf Propriété \thesection.\thecptprop :}}{}
%la définition de notre nouvel environnement qui ne prend pas de paramètre.
\newcounter{cptdef}[section]
%un nouveau compteur qui sera basé sur la numérotation de section pour la numérotation de notre nouvel environnement Définition
\newenvironment{Def}{\stepcounter{cptdef}  {\bf Définition \thesection.\thecptdef :}}{}
%la définition de notre nouvel environnement qui ne prend pas de paramètre.

%Utilisation
\begin{etape}{Création de la base de règle combinée}
Il faut donc maintenant remplir le tableau de la bas de règle :
pour cela il faut maintenant prendre en compte les règles
linguistiques décrites par les experts (ce type de règle possède
aussi une valeur d'appartenance qui ici serait plus une valeur de
croyance aux dires des experts). Si pour une même conclusion deux
règles entre en concurrence (celle crée par les donnée numériques
et celle extraite des dires des experts ) on choisit celle qui
possède la plus grande valeurs d'appartenance.

On voit bien ici que les deux types d'information sont codées dans
la même base de règle.
\end{etape}

\begin{Prop}
Les choix des opérateur $\min$ pour l'intersection, $\max$ pour
l'union, $compl\acute ementation \grave{a} 1$ pour le complément
permet de préserver le structure de la théorie classique des
ensembles.
\end{Prop}

\begin{Def}
Soit un ensemble flou $A$ dans l'univers $X$, le support de $A$
noté $supp(A)$ est un sous-ensemble ordinaire de $X$ dont chacun
des éléments à une degrés d'appartenance non nul, par
rapport a $A$. $$supp(A)=\left\lbrace x \in X;\mu_A(x) \not= 0
\right\rbrace$$
\end{Def}



Je veux La Date et l’Heure
Afin d’intégrer la date courante ainsi que l’heure dans un document il peut être interressant d’inserer le code suivant dans votre préambule.
\def \datemoi{\number\day\
      \ifcase\month \or janvier \or f\'evrier \or mars \or avril \or mai \or \juin \or juillet
      \or a\^out \or septembre \or octobre \or novembre \or d\'ecembre \fi
      \ \number\year}

\def \heure{{\count0=\time \divide\count0 by 60
       \count1 =\count0 \multiply\count1 by 60
       \advance \count1 by -\time
       \deuxchiffres{\count0}h \deuxchiffres{-\count1}}}
\def \deuxchiffres#1{\edef \next{\number#1}%
   \expandafter\deuxchiffresaux\next\end}
\def \deuxchiffresaux#1#2\end{\def\next{#2}%
   \ifx \next\empty 0#1\else #1#2\fi}

%lorsque l'on veut insérer la date ou l'heure il suffit d'inserer
\datemoi
\heure<HR>


Je veux encadrer mon texte ou autre chose facilement

Afin de mettre en valeur certains textes ou titres vous pouvez les souligner (bien que cela ne soit pas trop indiquer par la typographie) ou encore les encadrer. Pour cela il vous faudra le package fancybox qui est livré en standard avec les dernières version de TeX.

\usepackage{fancybox}
une boite standard \fbox{standard}
un boite ombrée \shadowbox{\Huge ombrée}
une boite avec double ligne \doublebox{double}
une boite coin arrondi \fbox{arrondi}
une boite coin arrondi plus large \fbox{arrondi large}


Et voici le resultat :



Je veux une bibiographie avec un style français [TOTO et al., 1998]
Ici je suppose que vous utiliser bibtex pour la création de votre bibliographie.

Il est important lors de la redaction de publications ou de votre thèse d’avoir une bibliographie en français (si vous la rediger en français bien sur).

Le package french contient déjà cela mais la bibliographie n’a pas la forme [TOTO et al., 1998] pour cela vous aurez besoin

des fichiers suivants fnamed.bst et fnamed.sty


Ensuite opérer de la façon suivante :

  • Copier le fichier fnamed.bst dans le répertoire /tetex/bibtex/bst/base
  • Copier le fichier fnamed.bst dans le répertoire /tetex/tex/latex/bibtex/base
  • Ensuite sous linux remettez à jour la base de donnée de tetex (commande texhash), sous Win 95 (commande initexmf -u ou initexmf —update -fndb)

ensuite procedez comme suit :

\usepackage{fnamed} %ajouter dans le préambule
\begin{document}
....
bla bla \cite{toto} bla bla %référence à la référence toto
\nocite{*} %permet de mettre toutes les references
\bibliographystyle{fnamed} %impose le style de bibliographie
\bibliography{biblirnf} %fichier bibtex utiliser pour la biblio
\end {document}


L’ordre de compilation diffère un peut. Une compilation LaTeX, pui BibTex pour créer les références, puis deux compilation LaTeX pour les références croisées.

Et voila le tour est joué.


Je veux utiliser d’autres polices de caractères
Il est très facile de faire un document basique, avec les fontes par défaut, mais s’il l’on veut donner une touche personnel à son document il convient de connaitre quelques commandes supplémentaires.

 Utilisation d’une police :

Pour déclarer une fonte par défaut on utilise les commandes suivante : \familydefault, \encodingdefault, \seriesdefault, \shapedefault.

\documentclass[12pt,a4paper]{article}
\usepackage{a4}
\usepackage[francais]{babel}
\usepackage[latin1]{inputenc} % 8 bits
\usepackage[T1]{fontenc} % 8 bits
\renewcommand{\familydefault}{cmtt}
\begin{document}
ceci permet de selectionner la fonte computer moderne pour tout le document
\end{document}




Remarque : En LaTeX2e un certains nombres de packages permettent de faie appel directement à la fonte particulière.

\documentclass[12pt,a4paper]{article}
\usepackage{a4}
\usepackage[francais]{babel}
\usepackage[latin1]{inputenc} % 8 bits
\usepackage[T1]{fontenc} % 8 bits
\usepackage{times}
\begin{document}
ceci permet de selectionner la fonte times pour tout le document
\end{document}




 Changer la forme d’une police :

Tout d’abord si vous voulez mettre en valeur une petite partie texte en changeant sa police vous pouvez utiliser les commandes suivantes :

\textrm{du texte romain}
\textsf{du texte sans sérif}
\texttt{du texte type machine à ecrire}
\textmd{du texte série moyenne}
\textbf{du texte en gras}
\textup{du texte en lettres droites}
\textit{du texte en italique}
\textsl{du texte en lettres penchées}
\textsc{du texte en petites capitales}


Ces commandes sont valables si vous n’avez pas trop de textes à modifier, s’il s’agit de paragraphes, ou de parties de textes plus longues il devient interressant de passer par des commandes d’environnement :

{\rmfamily ceci est un exemple}\\
%ou
\begin{rmfamily}
ceci est un autre exemple\\
\end{rmfamily}
% idem avec \sffamily, \ttfamily, \bffamily, \mdseries, \itshape, \slshape, \upshape et \scshape


 Changer la taille d’une police :

Il peut être aussi interressant de changer la taille des polices de caractères. On utilise alors les commandes d’environnement \tiny, \scriptsize, \footnotesize, \small, \normalsize, \large, \Large, \huge, \Huge.

{\tiny c'est tout petit}\\
%ou
\begin{tiny}
c'est encore tout petit\\
\end{tiny}





Navigation

Articles de la rubrique

Météo

Metz, 57, France

Conditions météo à 05h00
par weather.com®

Clair de lune voilé

8°C


Clair de lune voilé
  • Vent : 9 km/h - sud
  • Pression : 990 mbar tendance symbole
Prévisions >>

Prévisions du 20 septembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 16°C
Min 5°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 12 km/h
  • Risque de precip. : %
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 21 septembre
par weather.com®

Soleil voilé

Max 19°C
Min 6°C


Soleil voilé
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 septembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 21°C
Min 8°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 23 septembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 20°C
Min 8°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 20%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 24 septembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 21°C
Min 10°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 25 septembre
par weather.com®

Soleil voilé

Max 20°C
Min 10°C


Soleil voilé
  • Vent : 9 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 26 septembre
par weather.com®

Soleil et nuages épars

Max 19°C
Min 10°C


Soleil et nuages épars
  • Vent : 11 km/h
  • Risque de precip. : 10%
<< Prévisions